Publicités sur Facebook : les 3 erreurs à ne pas commettre


par

La publicité sur Facebook peut s’avérer très efficace et offrir un excellent retour sur investissement. Pour les entreprises, il s’agit d’un média puissant pour atteindre des clients, accroître leur visibilité et augmenter leurs bénéfices – encore faut-il savoir s’en servir ! On vous explique les trois erreurs les plus fréquemment commises afin que vous puissiez les éviter et être performant dès vos premières campagnes. On vous dit tout !

Ne pas avoir d’objectif

Avant toute chose, il est primordial de définir l’objectif de votre campagne. La publicité Facebook n’est pas une fin en soi, elle doit faire partie d’un écosystème, d’une stratégie globale et répondre à un objectif précis. Facebook adaptera ensuite son tunnel de création publicitaire à l’objectif choisi, et mettra tout en œuvre pour que votre post atteigne cet objectif.

Sans objectif – ou bien avec un objectif qui ne correspond pas à votre stratégie globale, votre campagne a très peu de chance de réussir, et cela, même si votre contenu est pertinent.

Il existe trois grands types d’objectifs marketing proposés par Facebook :

  • La sensibilisation : générer de l’intérêt pour vos produits ou services
  • La considération : donner envie d’en savoir plus sur vous et votre business
  • La conversion : encourager à acheter ou utiliser votre produit ou service

Dans ces 3 types d’objectifs, Facebook propose 11 types de campagnes différents, avec pour chacun des recommandations spécifiques d’optimisation de diffusion. Si votre objectif final est la conversion, Facebook vous suggèrera d’ajouter un call to action à votre annonce. Si vous souhaitez générer des prospects, il vous sera par exemple recommandé de créer un formulaire de contact pour récolter les données de vos prospects, etc.

Avoir des objectifs définis en amont du lancement de votre campagne vous permettra :

  • D’exécuter votre campagne de manière pertinente, aussi bien au niveau du contenu que du budget
  • D’analyser vos résultats : sans objectif prédéfini, il est impossible de juger de l’efficacité d’une campagne

Vous l’aurez compris, cette première étape est cruciale !

Ne pas avoir d’indicateur de performance

Après avoir défini l’objectif de votre campagne, il est important de déterminer les indicateurs qui vous permettront d’en mesurer les performances. Pour y parvenir, Facebook met à votre disposition plusieurs données statistiques.

Par exemple, si votre objectif est la conversion d’internautes en prospect : vos indicateurs de performance peuvent être le nombre de vues sur votre page de destination, le nombre de ventes sur une page donnée ou bien le nombre de réponses à un formulaire.

Si votre objectif est la vue de vidéos : la portée, les impressions ou bien le temps de visionnage sont de très bons indicateurs de l’efficacité de votre campagne.

Vos indicateurs doivent être définis avant le lancement de votre campagne, au moment du choix de votre objectif marketing. Vous pourrez ainsi les analyser dès le démarrage de la campagne et suivre leur évolution en continu. Vous saurez en temps réel si vos annoncent fonctionnent et les ajuster si nécessaire.

L’extraction et l’observation de ces données vous permettront d’y voir plus clair quant à la pertinence de votre page Facebook. Vous pourrez analyser votre stratégie de présence en ligne et surtout l’adéquation entre les attentes de vos cibles et les contenus que vous proposez.

Avec des objectifs précis et des indicateurs définis, vous serez à même de comprendre ce fonctionne le mieux pour votre marque.

Ne pas cibler vos publicités

La troisième erreur la plus communément commise avec les publicités Facebook est l’absence de ciblage.

Il s’agit de l’un des principaux avantages de Facebook par rapport aux autres plateformes : il est possible d’effectuer un ciblage hyper précis – et donc de s’assurer de toucher uniquement des personnes qui font partie de votre cible.

L’algorithme de Facebook permet de cibler vos annonces selon l’âge, le sexe, la situation géographique, les centres d’intérêt, les comportements de navigation, la langue, la situation amoureuse ou encore le niveau d’éducation des internautes. C’est un ciblage extrêmement pointu, qui peut s’avérer très efficace lorsqu’il est utilisé de la bonne manière.

Il existe plusieurs stratégies de ciblage :

  • Cibler votre propre audience : on parle aussi de retargeting, également appelé reciblage publicitaire. Ici, il s’agit de diffuser votre annonce auprès de personnes qui ont une affinité avec votre marque – c’est à dire des personnes qui ont déjà eu des interactions avec votre marque ou vos produits. Vous pouvez les cibler grâce à votre fichier client ou grâce au trafic de votre site web par exemple.
  • Cibler votre propres fans Facebook : cela consiste à cibler les personnes qui aiment déjà votre page dans l’objectif des les exposer le plus souvent possible à votre contenu – pour faire augmenter l’engagement de votre page.
  • Cibler d’autres pages Facebook : ici, on capte l’audience de marques ou entreprises concurrentes. On capitalise sur l’idée que si des internautes aiment une page qui parle de la même thématique que la votre… il y a des fortes chances qu’ils soient intéressés par vos produits !

Lorsque vous personnalisez votre audience, vous pouvez non seulement choisir qui cibler, mais également décider qui exclure. Quand vous publiez une annonce encourageant les internautes à faire une certaine action : pensez à exclure de votre audience les personnes qui ont déjà effectué cette action. Par exemple, si votre annonce a pour objectif d’inciter à liker la page de votre entreprise, excluez de votre cible les personnes qui ont déjà liké votre page.

Autre exemple : admettons que vous vendiez un produit uniquement destiné aux femmes. Si vous n’excluez pas les hommes de votre cible, vous aurez 50% de votre audience qui ne sera pas intéressée par votre annonce – le manque à gagner est conséquent. Alors que si vous excluez les hommes et ne ciblez que les femmes : votre audience sera constituée à 100% de potentiels acheteurs.

Le ciblage est l’une des principales composante d’une publicité Facebook réussie : ne le négligez pas.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour exploiter le potentiel offert par les publicités Facebook !

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *